Le premier pilier de la smart city marseillaise sera « un big data de la tranquillité publique », selon Caroline Pozmentier

Vous êtes ici :
Go to Top